Plus d'un tiers des migrants infectés par le Vih après leur arrivée en France

2015-12-03 01:13:35

Plus d'un tiers des migrants infectés par le Vih après leur arrivée en France

Le 1er Décembre 2015 était la journée internationale de lutte contre le VIH Sida. A cette occasion, l'Institut de recherche pour le développement à partager sur son site web une étude sur les migrants d'Afrique subsaharienne et le VIH. Réalisée par l'Institut de recherche pour le développement (IRD) avec le soutien financier de  l'ANRS (France Recherche Nord&sud Sida-hiv Hépatites), cette étude coordonnée par  Annabel Desgrées du Loû, indique que beaucoup de migrants d'Afrique subsaharienne  séropositifs  vivants en Ile-de-France ont été infectés après leur arrivée en France. L'étude, publiée dans les revues Eurosurveillance et AIDS, ainsi que dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) révèle qu'au total, 35 % à 49 % des migrants originaires de l'Afrique subsaharienne ont été infectés par le Vih après leur arrivée en France.  Le nombre de migrants subsahariens infectés par le sida à leur arrivée en France a été  calculé à partir des données des migrations, des activités sexuelles des migrants et des tests de dépistage effectués dans l'hexagone ainsi que sur la base des tests cliniques de détermination du nombre de cellules CD4 (cluster de différenciation 4) lors du diagnostic de la maladie.  Ces résultats confirment ceux d'autres études réalisés en Europe ces dernières années. Les différents travaux menés montrent que  les migrants font face à problèmes  dans les premières années de leur arrivée en France pour obtenir des papiers ou surtout un logement, ce qui oblige certains, notamment les femmes  à avoir des « rapports sexuels à risque, souvent dans le but d'avoir un lieu où dormir, ou la protection de quelqu'un qui, lui, a des papiers », selon les chercheurs. 

Christophe Assogba


Leave a Comment


A lire aussi dans Actualite