Épidémie d

2014-09-17 18:34:32

Épidémie d'Ebola, et le besoin urgent de journalistes scientifiques

La propagation de maladie à virus Ébola en Afrique de l'Ouest met en évidence la nécessité urgente de combler les lacunes en matière de communication entre les scientifiques, les journalistes et les collectivités.

Au-delà des effets dévastateurs du virus Ébola, le manque de communication a  largement contribué à accroître les craintes de la population et à semer la confusion parmi les scientifiques et les journalistes qui suivent de près l'épidémie.

Dans la plupart des pays de l'Afrique de l'Ouest, les autorités renforcent les  systèmes de surveillance épidémiologiques. Ces mesures s'accompagnent de campagnes médiatiques visant à informer et sensibiliser la population. Or, pour  être efficaces, ces campagnes doivent aussi atténuer les effets de l'information qui circule toujours dans les petites et grandes collectivités, aussi bien dans les zones rurales que les zones urbaines. La désinformation s'étend et augmente  le risque de propagation de l'épidémie dans l'ensemble de l'Afrique de l'Ouest.  Dans un monde où les ressources en ligne et les médias sociaux servent souvent de passerelles pour le signalement immédiat de la maladie, le rôle des journalistes scientifiques est plus important que jamais. Nous détenons des connaissances approfondies et disposons de nombreux outils pour mettre fin aux rumeurs et aux propos alarmistes, et fournir des renseignements exacts, fiables et efficaces.

Nous comprenons les données scientifiques sous-jacentes au virus Ébola; des années 'expérience nous ont appris à contextualiser, questionner et relier l'information provenant des praticiens en santé et des témoins, des chercheurs de laboratoire et des décideurs politiques, et à l'utiliser pour élaborer une histoire cohérente et compréhensible qui permet de mobiliser et de renseigner le grand public.

Le journaliste scientifique professionnel à des compétences en matière de recherche. Il comprend la démarche scientifique et connaît l'histoire des sciences tout en ayant le flair nécessaire pour découvrir la vérité. L'ensemble de la société profite de l'établissement d'une forte communauté de journalistes  scientifiques, capables de faire preuve d'esprit critique et d'interpréter  l'information de manière à appuyer l'élaboration de politiques et à faciliter la vie quotidienne.

En tant que responsables d'associations représentant les journalistes scientifiques de tout le continent, nous exhortons les administrations et les  organisations locales et internationales à reconnaître la valeur du travail des journalistes scientifiques et le rôle prépondérant qu'ils jouent en matière de santé publique. Nous vous demandons d'appuyer activement le programme de mentorat et de création d'un groupe de journalistes scientifiques solide, éclairé et formé dans toute l'Afrique afin qu'en cas de crises comme celle du virus Ébola, des communicateurs compétents puissent interpréter l'information pour la population et les décideurs politiques.



Signataires

African Federation of Science Journalists

Association Congolaise des journalistes scientifiques

Association des Journalistes et Communicateurs Scientifiques du Bénin

Association des Journalistes et Communicateurs Scientifiques du Burkina Faso

Cameroon Science For Life

Collectif des journalistes scientifiques de Côte d'Ivoire

Kenya Environment and Science Journalists Association

Media for Environment, Science, Health and Agriculture

Nigeria Association of Science Journalists

Rwanda Association for Science Journalists

Science Journalists and Communicators of Togo

South African Science Journalists Association

The Uganda Science Journalists Association

Zimbabwe Environment and Science Journalists Association

Fédération Mondiale des Journalistes Scientifiques


Twitter hashtags

#EbolaResponse

#journalismmatters

#sciencejournalism

#journalisme


Leave a Comment


A lire aussi dans Actualite